Affilogic a généré à ce jour des Nanofitines® contre plus de 40 cibles, dont un large éventail d’antigènes circulants (peptides, protéines), des récepteurs membranaires pour l’inhibition ou la modulation (GPCR, canaux ioniques) et des entités complexes (particules pseudo-virales, bactéries, cellules entières). Le procédé de sélection peut permettre d’identifier directement des inhibiteurs ou des compétiteurs et est totalement indépendant de la toxicité / l’immunogénicité de la cible. Inversement, les Nanofitines® peuvent être conçues de manière à se lier à leur cible sans bloquer son interaction avec un ligand naturel. Elles peuvent ainsi être générées comme des inhibiteurs ciblés, ou en tant que vecteurs de transport spécifique.

La neutralisation in vivo

Les voies d’administration systémiques habituelles peuvent être utilisées avec des Nanofitines®. Leur demi-vie plasmatique relativement courte peut être modulée grâce à l’utilisation d’une technologie propriétaire de liaison à l’albumine.
S’ajoute à cela : les propriétés intrinsèques des Nanofitines® les rendent compatibles avec d’autres voies d’administration, telles que l’application topique (peau et cornée), ou la voie orale. Des essais de perméabilité in vitro ont déjà montré une forte pénétration de la cornée (chambre d’Ussing) et de la peau (cellules de Frantz). Nous avons déjà démontré que des Nanofitines® étaient efficaces in vivo dans cette approche de thérapie ciblée non-systémique appliquée aux maladies inflammatoires de la peau, et un consortium européen est à l’œuvre pour le développement par voie orale de Nanofitines® anti-TNFα.

En savoir plus

Conjugués Nanofitine-Médicament

Les Nanofitines® peuvent facilement se conjuguer à d’autres entités (petites molécules, agents biologiques, nanoparticules) par fusion génétique ou par « click chemistry » (conjugaison régiosélective). Ceci implique que les Nanofitines® peuvent être considérées non seulement comme des agents de neutralisation, mais aussi comme des vecteurs pour augmenter la spécificité du cargo, permettre le passage de la barrière hémato-encéphalique (BHE), ou encore le ciblage intracellulaire (PPI) …
Nos précédentes expériences de conjugaison des Nanofitines à des médicaments, menées en collaboration avec des partenaires industriels, comprennent la conjugaison à des enzymes pour le passage de la BHE, la conjugaison à des toxines ou des nanoparticules chargées pour le ciblage cellulaire ou intracellulaire, la conjugaison à des radio-isotopes pour l’imagerie in vivo

En savoir plus

Qui sont les Nanofitines® ?