Les protéines de la famille Sac7d

La protéine Sac7d est une protéine de 66 acides aminés (7 kDa) constituée d’une seule chaîne repliée en OB-fold (oligonucleotide/oligosaccharide-binding-fold), motif en tonneau β coiffé par une hélice α en C-terminale, et sans pont disulfure. La protéine Sac7d appartient à une classe de petites protéines chromosomiques de l’archéobactérie hyperthermophile Sulfolobus acidocaldarius. Cette protéine, découverte en 1974 dans les geysers du Parc national des Yellowstone, est extrêmement stable à la chaleur et à l’acidité (son environnement naturel est de 85 °C pour un pH de 2). Souvent décrite comme une protéine de la famille des histone-like, Sac7d se lie à l’ADN, sans préférence particulière au niveau de la séquence, entrainant une augmentation de la température de déshybridation de l’ADN d’environ 40 ° C, protégeant ainsi le génome de la dénaturation thermique.

De la protéine native à des agents thérapeutiques efficaces

Un travail de réingénierie du site de liaison naturel de la protéine sauvage Sac7d, en rendant aléatoire les résidus exposés aux solvants (résidus en rouge sur la figure) permet la création de banques de Nanofitines®. Ces banques, dont les résidus aléatoires représentent jusqu’à 20 % de la séquence protéique, sont conçues de manière à réorienter entièrement la reconnaissance moléculaire contre toute cible présentée, de sorte que les Nanofitines® ne reconnaissent plus l’ADN. Les Nanofitines® ainsi générées combinent une propriété de liaison spécifique et à haute affinité avec leur cible aux caractéristiques de stabilité de la protéine initiale, c’est à dire thermophile et acidophile.