Une grande stabilité compatible avec un usage au chevet du patient (Point Of Care)

Les Nanofitines® sont issues d’une charpente protéique naturellement hyperstable, dont elles conservent la plupart des caractéristiques physicochimiques. Des kits de diagnostic incorporant des Nanofitines® peuvent être expédiés et stockés sans conditions réfrigérées. Pour les applications militaires, ces outils sont donc compatibles avec une utilisation sur le champ de bataille.

Une détection dans les fluides corporels agressifs

Les Nanofitines® sont stables aux protéases et se replient spontanément. Cela a été démontré par des études d’efficacité thérapeutique chez des souris dans des modèles de maladies gastro-intestinales en administration par voie rectale et orale. Les environnements très agressifs, tels que les selles par exemple, contiennent un grand nombre d’enzymes qui, pour des questions de stabilité, nuisent à une liaison fiable de la plupart des anticorps, empêchant ainsi la détection de composés biologiques. L’extrême stabilité des Nanofitines® leur permet de conserver une fixation à leur cible même lorsqu’elles sont utilisées directement dans l’environnement fécal. En particulier, nous avons mis en place un protocole pour détecter de très petites quantités de virus présents dans des selles par test ELISA. La même stratégie peut être appliquée pour détecter des antigènes dans le sang ou, pour rester dans les approches non-invasives, dans la salive ou l’urine.

Compatible avec la détection d’agents hautement toxiques

La performance d’un test de détection dépend surtout de sa spécificité. La toxicité des agents présentant un degré de biosécurité élevé empêche la génération d’anticorps par les méthodes habituelles d’immunisation chez l’animal. L’alternative actuelle est d’utiliser des modèles de transposition, qui introduisent une incertitude dans les outils développés. La génération de Nanofitines® consiste à identifier les meilleurs ligands parmi la vaste bibliothèque de variants via un procédé de sélection 100% in vitro, ce qui permet de contourner ces limites.

Amélioration des performances de détection et de la sensibilité

Les Nanofitines® étant 20 fois plus petites que les anticorps, leur densité de capture est beaucoup plus élevée. Encore une fois, en raison de leur petite taille, les Nanofitines® peuvent être mieux adaptées à la liaison sur certaines cibles telles que les virus (fixation à l’intérieur des cavités). Les extrémités N- et C- ne sont pas impliquées dans le site de liaison de ces protéines. Ainsi, les Nanofitines® peuvent être facilement assemblées en multimères (jusqu’à 5 Nanofitines® assemblées en un composé multivalent avec des affinités individuelles conservées), et il est largement documenté et démontré par Affilogic que les dimères de Nanofitines® leur confèrent une meilleure sensibilité (généralement par un facteur de 50).

Pour une utilisation dans une large gamme de tests de détection

Les Nanofitines® s’adaptent à un large éventail de protocoles de détection (immunodosage à flux latéral, Tri de Cellules Activées par Fluorescence (TCAF), immuno-histochimie, …), pour la détection d’une cible unique ainsi que pour du multiplexage.

Des coûts abordables pour un dépistage à grande échelle

Les anticorps polyclonaux sont peu coûteux, mais ne peuvent être utilisés et conservés de manière fiable pour un approvisionnement industriel à long terme. Les Nanofitines®, en revanche, proposent une méthode très avantageuse économiquement pour produire des molécules monoclonales, entièrement caractérisées et reproductibles, ceci à des rendements élevés par fermentation bactérienne. Ce coût est compatible avec des tests effectués directement sur le lieu de soins / en Point Of Care  (peu coûteux et faciles à manipuler, avec un résultat disponible quelques minutes après le prélèvement).