La chromatographie d’affinité est sans aucun doute le moyen le plus puissant pour séparer un composé actif de son environnement. Cette stratégie est illustrée par l’utilisation de la protéine A pour la purification d’anticorps monoclonaux. L’absence de ligands suffisamment spécifiques a, jusqu’à présent, empêché l’adoption de la chromatographie d’affinité pour d’autres produits biologiques tels que les produits sanguins, les vaccins et les fragments d’anticorps. Les caractéristiques des Nanofitines® sont des atouts pouvant permettre d’introduire la chromatographie d’affinité comme une étape majeure du procédé de purification de ces produits biologiques.

Des performances comparables à des produits commerciaux

Les Nanofitines® permettent la capture et l’élution  des macromolécules sélectionnées, allant de petits peptides à des virus. Les Nanofitines® ont déjà été testées en comparaison avec la protéine A et elles présentent un niveau de performance comparable à la plupart des produits disponibles dans le commerce. Elles pourraient présenter le même niveau de performance contre pratiquement toute cible macromoléculaire après conjugaison à des résines ou des membranes. Leur robustesse les rend également adaptées aux processus d’immunoprécipitation.

Afin d’améliorer la capacité de capture des résines, des espaceurs sont introduits entre le ligand et les billes constituant la résine. Dans le cas des Nanofitines®, il est possible de créer génétiquement des multimères de Nanofitines®, pouvant servir d’espaceurs actifs. Un dimère a déjà démontré une capacité de liaison 1,8 fois plus élevée que celle d’un monomère pour la même quantité de molécules de capture.

Purification sur mesure grâce à des paramètres d’élution adaptés

Le procédé de sélection des Nanofitines® dure habituellement 2 mois et aboutit à l’identification de clones d’intérêts différents (hits) présentant une forte affinité, pouvant aller jusqu’au picomolaire. Cependant, l’affinité peut être modulée sur une gamme allant de 10E-5 à 10E-12 M, et ceci directement au cours du procédé de sélection, par exemple pour les besoins de la chromatographie d’affinité, où l’élution de la cible est une étape essentielle.

En ce qui concerne la capture d’anticorps par la protéine A, l’élution est classiquement réalisée par un changement drastique de pH (pH = 2,5). Ceci peut être extrêmement dommageable pour certains produits. Le procédé de découverte des Nanofitines® permet de choisir et de designer des ligands pouvant se dissocier de leur cible dans des conditions préalablement sélectionnées.

Un processus de conjugaison simple

La région conservée, commune à toutes les Nanofitines®, comporte les régions utilisées pour la conjugaison aux résines, aux billes, aux membranes, … En particulier, la conjugaison régiosélective est possible grâce à l’insertion d’une seule cystéine dans la séquence de la Nanofitine®, offrant ainsi la possibilité d’un couplage covalent basé sur la chimie des thiols, identique pour chaque Nanofitine®. Le même procédé d’ancrage sur un support chromatographique peut être utilisé pour toutes Nanofitines®, celles-ci ayant un comportement similaire en terme d’association à un support.

Projet DiViNe : purification de vaccins par chromatographie d’affinité

À travers le projet Européen DiViNe, Affilogic et 5 autres partenaires associent leurs technologies respectives pour améliorer le procédé de purification des vaccins par chromatographie d’affinité, dans l’optique d’étendre cette technique à la plupart des produits biologiques.

Pour en savoir plus sur ce projet : www.divineproject.eu