Traitement des maladies gastro-intestinales par voie orale

Les principaux enjeux sont une amélioration de l’observance du patient via une administration présentant une meilleure acceptation, et un soulagement des frais de prise en charge élevés avec les médicaments biologiques traditionnellement administrés par injection.

La stabilité extrême de la charpente protéique des Nanofitines® a permis la génération d’agents thérapeutiques anti-TNF-α présentant un effet anti-inflammatoire puissant après administration par voie orale chez la souris, aussi bien en préventif qu’en curatif. Le développement thérapeutique du principal candidat Nanofitine® est poursuivi en collaboration avec Ferring Pharmaceuticals au sein du projet européen FP7 SADEL. Les essais cliniques sur l’Homme sont attendus en 2017.

Traitement des maladies cutanées par application topique

Affilogic a démontré la perméabilité cutanée ainsi que l’efficacité topique de différentes familles de Nanofitines® dans un modèle de psoriasis (induit par imiquimod). Les formats monomères et dimères ont été testés, démontrant qu’une Nanofitine® bispécifique, dirigée contre 2 cytokines différentes IL17 et TNFα, peut aussi passer à travers la peau de souris et déclencher une réduction de l’inflammation de type psoriatique.

Traitement des maladies de l’œil sans injection intra-oculaire

Affilogic propose des solutions flexibles d’administration des Nanofitines® dans l’œil grâce à leur compatibilité démontrée avec divers dispositifs optiques : gels pour les traitements aigus ou lentilles de contact pour une libération contrôlée.
Les Nanofitines® présentent la même pénétration cornéenne que des petites molécules 25 fois plus petites dans un modèle de chambre d’Ussing.

Traitement des pathologies pulmonaires par inhalation

L’un des principaux avantages des Nanofitines® administrées par inhalation, par rapport aux petites molécules chimiques traditionnellement inhalées, est leur plus grande affinité et spécificité pour la cible visée. En associant une petite taille, une forte solubilité et une extrême stabilité, les Nanofitines® sont facilement formulables pour cette voie d’administration et une dose plus élevée que ce qui est réalisable avec des anticorps conventionnels peut être ainsi apportée. Sur les 36 anticorps développés actuellement pour des indications pulmonaires, aucun n’est destiné à être inhalé.