Pipeline

Administration non-systémique

Bien que les Nanofitines® puissent être administrées en systémique comme le sont les anticorps (pharmacocinétique modulable via une technologie propriétaire d’augmentation de la demi-vie plasmatique), les propriétés intrinsèques des Nanofitines® les ouvrent à d’autres voies d’administration, telles que l’application topique (peau et cornée) ou la voie orale pour une efficacité locale dans le tractus gastro-intestinal. Nous avons déjà démontré une forte efficacité dans cette approche de thérapie ciblée non-systémique appliquée aux maladies inflammatoires de la peau (preuve de concept in vivo dans des modèles de psoriasis, avec des constructions monomèriques et bi-spécifiques de Nanofitines® anti-IL17 / anti-TNFα), et un consortium européen est à l’œuvre pour développer des Nanofitines® anti-TNFα par voie orale dans les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (projet FP7 SADEL en partenariat avec Ferring Pharmaceuticals).

Nanofitines® multi-spécifiques

Les extrémités N- et C- terminales n’étant pas impliquées dans le site de liaison, les Nanofitines® peuvent être facilement assemblées en multimères pour leur conférer une multispécificité (jusqu’à 5 Nanofitines® formant un seul composé multivalent avec des affinités individuelles conservées). La génération de molécules multi-spécifiques à partir des Nanofitines® permet d’atteindre facilement plusieurs cibles avec une seule molécule (anti-TNFα / anti-IL17, anti-TNFα / anti-IL23, …) qui reste encore beaucoup plus petite qu’un anticorps. Affilogic a déjà démontré l’efficacité in vivo de ces médicaments bi-spécifiques.